Les premières questions d’un projet d’installation photovoltaïque ?

Installation panneaux solaires nedpark

Un projet de rénovation énergétique. Opter pour l’énergie solaire.

A l’heure de se lancer dans un projet de rénovation énergétique, l’option du photovoltaïque revient souvent pour réduire une consommation (rendement et isolation optimisés dans un projet global) ou une facture d’électricité ou s’inscrire dans une démarche plus responsable, faire le premier pas en somme vers la nécessaire transition énergétique…

Vous êtes dès lors, sans le conseil éclairé des experts Nedpark (demander votre diagnostic énergétique) assailli d’interrogations. Quel nombre de panneau est nécessaire pour ma maison individuelle ? Quel sera le coût et la rentabilité de mon installation ? Quels produits ? Quelles marques choisir ? Nous vous proposons ici quelques réflexions d’ordre général pour vous aiguiller. Bien sûr, aucune d’elle ne saurait remplacer votre diagnostic énergétique personnalisé…

Les critères à prendre en compte pour des panneaux photovoltaïques

Parmi les critères essentiels dont il faut tenir compte dès lors que l’on envisage la pose de panneaux photovoltaïque consiste à analyser la surface disponible et le nombre de panneaux installables qui en découle. Bien sûr les choix en matière d’équipement  conditionne également la performance globale de votre surface installable.

Outre ce facteur de surface disponible, il faudra vous appuyer sur le conseil de qualité de nos conseillers Nedpark pour dimensionner votre projet à vos besoins. Il s’agira donc de déterminer vos besoins réels, actuels et futurs en matière de consommation.

Ils diffèrent notamment selon l’objet et la destination de votre projet. Il faudra déterminer ce que vous souhaitez faire de l’énergie produite par votre équipement. Vous pouvez choisir de privilégier une stratégie et un objectif d’autoconsommation  et optimiser la performance énergétique globale de votre habitat (isolation de votre logement, choix des matériaux, optimisation des équipements etc..), ou pour réduire votre facture, ou encore dans l’optique d’en tirer un revenu complémentaire en revendant pour surproduction électrique.

Notez, que dans cette hypothèse, EDF a l’obligation de vous la racheter mais d’autres opérateurs peuvent être sollicités à cette fin.

Le niveau d’ensoleillement

Les panneaux photovoltaïques dépendent évidemment de la quantité de lumière solaire qu’ils peuvent recevoir, de la luminosité. C’est à partir de cette luminosité qu’il produise de l’électricité. L’exposition à la lumière constitue donc un critère à prendre en compte. Les panneaux solaires photovoltaïques peuvent être déployé dans n’importe quelle zone mais la production sera plus importante dans les régions bénéficiant d’un fort ensoleillement. Le nombre de panneaux nécessaires pour la consommation électrique que vous aurez préalablement déterminé avec votre conseiller Nedpark, dépends notamment de votre emplacement géographique.

Plus étonnant, l’inclinaison et l’orientation du toit exercent aussi une grande influence sur la rentabilité de votre installation. De ces critères dépends en effet l’exposition à la lumière solaire de vos panneaux photovoltaïques me direz-vous… Une orientation plein sud et une pente de 30 degré sont les paramètres optimaux mais ils ne sont pas nécessairement décisifs et leur impact est finalement plutôt marginal par rapport à l’ensemble des choix et possibilités qui peuvent être opérés avec votre conseiller.

Enfin, l’ombrage de votre bâtisse constitue également une composante dont il faut tenir compte. Que l’ombre qui abrite vos chaudes après-midi d’été soit apportée par un arbre, du relief ou une tierce construction, vos panneaux apprécient eux la lumière plus que tout. L’exposition de votre habitation aux rayons solaires est bien sûr nécessaire.

Aides et coûts d’un projet.

Un projet de pose de panneaux solaires et sa concrétisation engendrent nécessairement des investissements. Premier poste de couts dans votre projet, il faut prévoir l’achat, l’installation et le raccordement d’un générateur photovoltaïque. Ce dernier peut être intégré au bâti (IAB) ou non intégré. Un générateur non intégré est posé sur la toiture ou sur le sol. Cette alternative est nettement moins onéreuse mais moins adaptée si votre projet prévoir une revente de l’énergie électrique produite à EDF.

Tenez également compte du fait, que l’onduleur qui est un boitier chargé de transformer le courant continu généré par les panneaux solaires en courant alternatif, doit être entretenu et souvent remplacé tous les 10 ans. Un onduleur voit son prix varier généralement entre 1000 euros et 2000 euros.

D’autres charges annexes comme ka TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Electricité) s’ajoutent.

De nombreuses aides et incitations existent et nos conseillers sauront vous aiguiller et prendre en charge l’optimisation administrative et fiscale de votre projet de transition énergétique vers l’énergie solaire produite par des panneaux photovoltaïques.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *